et tradition

La tradition de concerts estivaux à l’Île d’Orléans remonte aux années 60 pendant lesquelles le renommé guitariste Alexandre Lagoya a interprété son premier concert nord-américain au Mont des Roses à Sainte-Pétronille. Au début des années 1980, un groupe de bénévoles, musiciens et mélomanes, dont François Beauchemin et Jacques McKay font partie, voit dans le village de Sainte-Pétronille, avec ses nombreuses résidences d’été du XIXième siècle au charme particulier et sa vieille église de pierre, un cadre idéal pour le caractère intime de la musique de chambre. À l’été 1983, aidé par le groupe dynamique, un violoniste virtuose d’origine hongroise, György Terebesi, alors professeur titulaire à l’Université Laval, présente une série de concerts dans l’église du village de Sainte-Pétronille. Musique de chambre à Sainte-Pétronille était né et Martin Lee-Gosselin en devenait le président fondateur. Le succès croissant de l’événement a donné raison à ce groupe de visionnaires et la tradition des concerts d’été, qui avait connue jusque-là une certaine sporadicité, commence alors à s’inscrire dans la continuité. Aujourd’hui, l’organisme compte à son actif plus de 140 concerts. Plus de 250 musiciens provenant d’une dizaine de pays s’y sont produits en concert, certains parmi les plus célèbres au monde De plus, lors du premier anniversaire de la mort de Félix Leclerc, Musique de chambre à Sainte-Pétronille a fait appel à six compositeurs québécois pour la création d’œuvres originales.

Depuis ses débuts, Musique de chambre à Sainte-Pétronille a accueilli des artistes prestigieux : des ensembles, des quatuors, des trios, des pianistes renommés, de grandes voix et des solistes réputés ont offert des moments musicaux inoubliables aux amateurs de musique et mélomanes de la région.

  • Karina Gauvin et Michael McMahon

    Karina Gauvin et
    Michael McMahon

    Jeudi le 29 juin 2017

  • Blair Lofgren et Peter Longworth

    Blair Lofgren et
    Peter Longworth

    Jeudi le 6 juillet 2017